Improviser !

Ecrire, jouer et mettre en scène des histoires, spontanément…

Le spectacle d’impro générique

August 22nd, 2010 · 7 Comments

Vous ne savez pas ce que vous allez voir, ils ne savent pas ce qu’ils vont jouer !

Les [joueurs / jouteurs] improvisent sur les thèmes que vous écrivez ! Un spectacle [déjanté / endiablé / interactif], avec un [arbitre / maitre de cérémonie] [impartial / implacable / méchant] qui n’hésitera pas à imposer des [catégories / contraintes] [impossibles / expérimentales] et un public [chauffé à blanc / survolté] ! [Avec à peine 20 secondes de réflexion / Sans aucune préparation], ils vous emmeneront vers des univers [fantastiques / loufoques / absurdes / décalés]. C’est complètement [fou / incroyable] !

Et n’hésitez pas à revenir, chaque spectacle est unique !

Tags: Coups de gueule

7 responses so far ↓

  • 1 Martin // Aug 22, 2010 at 8:30 pm

    Excellent.

  • 2 Philou // Aug 24, 2010 at 9:12 am

    Damn, va falloir que je change le texte de notre plaquette !!…
    Mmmh “Les comédiens savent pas ce qu’ils vont faire. Le public ne sait pas ce qu’il va voir. Et pourtant on a toujours du monde pour un spectacle pas préparé… toi aussi viens nous voir et t’auras une surprise !” c moins vendeur aussi :-D
    Pas à dire l’impro, c’est à part ^ ^

  • 3 Aurélie // Aug 26, 2010 at 8:31 am

    Très fort !
    Le mythe du champ lexical de la langue de Molière est tombé !!!

  • 4 Vinz // Aug 30, 2010 at 10:16 pm

    En fait, le pb est que les gens essayent encore de vendre encore leur spectacle d’impro uniquement sur le fait que c’est de l’impro!
    Ne nous adressons-nous donc qu’à des profanes?
    Pourquoi CE spectacle et pas un autre?
    Si le format présenté n’a rien d’original, il en est probablement autrement de “l’identité” scénique de la troupe : plutôt construction de belles histoires ou vivacité d’esprits bien senties? La troupe dégage-t-elle une complicité malicieuse?

    Le jour où la majorité des spectacles d’improvisations parleront d’autre chose que de la magie de l’impro et de l’identité du spectacle (format original et/ou identité de la troupe), notre combat pour faire reconnaître l’impro comme art à part entière sera alors probablement en passe de réussir :)

  • 5 Ian // Aug 30, 2010 at 10:32 pm

    Et encore!

    Si seulement on pouvait constater de VRAIES différences dans “l’identité” scénique d’une troupe à l’autre… Dans la majorité de ce que je vois en impro sur scène, même si on ne prend pas le format en compte, il y a très peu de différences de style. Les mêmes sujets, les mêmes blagues, les mêmes jeux/contraintes, les même scènes ressortent constamment.

    J’ai encore vu il y a trois jours un improvisateur sensé avoir 10 ans d’impro derrière lui ressortir le gag de l’oiseau qui passe sur la scène parce que la scène se passe en altitude.

  • 6 Ian // Aug 30, 2010 at 10:37 pm

    Bon, encore une fois, je suis (trop) critique. Tu poses de bonnes questions, Vinz, et je pense que c’est utile que chaque troupe se les pose…

  • 7 Vinz // Aug 31, 2010 at 9:47 am

    Je trouve aussi :D
    A mon avis, chaque joueur a un “type” d’impro, et la somme de ces “types” d’impro qui interagissent entre eux créé nécessairement une identité de troupe.
    Mais je pense que quasiment aucune troupe ne se pose la question en ces termes, et leur identité reste donc pour elles-même un mystère…

Leave a Comment