Improviser !

Ecrire, jouer et mettre en scène des histoires, spontanément…

Improviser ! header image 2

« Votre cerveau est plus intelligent que vous »

December 23rd, 2013 · 1 Comment

Theatresports du 22/12/2013

Cette phrase de Keith m’a toujours intriguée. Keith affirme que notre cerveau est une mine d’or de créativité mais que notre égo le censure et l’empêche de développer son plein potentiel.

Un des principes de Keith est de « diviser l’attention » pour ruser avec notre égo en le forçant à se concentrer sur un point précis, ce qui « libère » d’autres mécanismes automatiques. Une application de ce principe est l’exercice des Mantras.

Un autre des principes est de simplement faire confiance à la première idée que l’on a. Si ça semble simple à faire, c’est en réalité extrêmement difficile à appliquer ! L’improvisateur est effet conditionné par ce qu’il a appris toute sa vie, c’est à dire de « bien faire » et pour y arriver de « faire un effort ». Une idée pure et parfaite qui viendrait sans effort n’est pas quelque chose de concevable.

Au final, le public en vient a apprécier de voir l’improvisateur en train de lutter, et les improvisateurs eux-même en jouent. Les « meilleurs » improvisateurs ne sont pas forcément ceux qui sont les plus spontanés, mais ceux qui sont devenus des experts à cacher l’effort intellectuel qu’ils font pour trouver des idées.

Il est rare de voir des improvisateurs dans cet état de confiance totale en leur propre spontanéité.

Mais hier, au Theatresports, il y a eu un moment comme ça.

Dans notre format « Le Sujet », nous prenons un sujet de société et nous improvisons ensuite plusieurs scènes sur un même thème. Pendant l’entracte, nous brainstormons sur le sujet (un peu comme cela se passait à Second City à l’origine quand les improvisateurs écrivaient des sketchs pendant la pause) pour avoir une multitude d’idées de situations pouvant illustrer le thème. Nous les jouons ensuite en improvisation dirigée et le public est invité à voter si la scène a « traité le thème » et mérite une récompense ou si elle mérite un gage.

Le thème d’hier était « La crise financière internationale ».

Dans une des scènes, Meng propose aux comédiens une situation de départ : « Tu es le PDG de Lehman Brothers et ce soir tu dines chez ta sœur. » Cécile et JM sont sur scène, JM campe le PDG, Cécile la sœur.

Première réplique de Cécile : « J’ai fait des pâtes. »

Meng coupe immédiatement la scène. Le public est hilare. La lumière remonte. Cécile (et moi qui étais présentateur) ne comprenons pas du tout pourquoi. C’est peut-être seulement 10 secondes plus tard qu’on réalise à quel point cette réplique était parfaite.

C’est fou comme notre cerveau est plus intelligent que nous…

Tags: Réflexion

1 response so far ↓

  • 1 Neal Leaheey // Jan 12, 2014 at 2:27 pm

    C’est vrai! Le cerveau fait les choses comme par magie quelquefois… Bravo, Meng!

Leave a Comment