Improviser !

Ecrire, jouer et mettre en scène des histoires, spontanément…

L’impro doit aussi mettre mal à l’aise !

March 27th, 2013 · No Comments

C’est la journée mondiale du théâtre ! Dans son message cette année, Dario Fo rappelle que le rôle du théâtre est de mettre sur scène le sale, l’obscène, le politiquement incorrect, bref, tout ce qui déplait au pouvoir en place. Il met le doigt sur le rôle de la crise qui vide actuellement les salles, rendant ainsi plus insignifiant et plus facile à contrôler ce qui se joue sur les scènes de théâtre.

Je profite de cette journée et de ce message pour rendre un hommage à mon gourou théâtral à moi qui continue de m’inspirer au quotidien, avec une petite citation à ce sujet.

“Any theme in written drama, or popular with American talk-shows, should be acceptable as a theme for improvisers. If we avoid popular themes like incest, terminal diseases, rabid Nazis, family crises, ex-lovers stalking us, racism, religious bigotry, and so on, the result is a toothless theatre that gums the spectators into pointless laughter.” - Keith Johnstone

“Tout thème tiré de la dramaturgie écrite, ou qui serait populaire dans les talk-shows américains, devrait être acceptable comme thème pour les improvisateurs. Si on évite les thèmes populaires tels que l’inceste, les maladies terminales, les Nazis enragés, les crises familiales, les anciens amants qui nous hantent, le racisme, l’intolérance religieuse, et autres, le résultat est un théâtre sans mordant qui condamne le public à un rire dénué de sens.” - Keith Johnstone

Oui, il est difficile de remplir nos salles, mais c’est aussi à nous de nous forcer à proposer au public des thèmes qui le choqueront et le mettront mal à l’aise… Continuons de faire des choses sales et obscènes sur scène ! La vie est obscène !

Merci Keith !

Tags: Réflexion

0 responses so far ↓

  • There are no comments yet...Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment