Improviser !

Ecrire, jouer et mettre en scène des histoires, spontanément…

Être spécifique

November 3rd, 2009 · No Comments

Soyez spécifiques.

Être spécifique, c’est offrir à la scène des éléments qui viennent la colorer et ainsi la rendre plus crédible pour le public. Mais surtout, c’est s’offrir plus de possibilités de rebondir sur ces éléments plus tard dans la scène.

Ex: “Oh, une voiture!” vs. “Oh, une Twingo avec des vitres teintées…” La simple “voiture” apporte peu d’information. Une “Twingo avec des vitres teintées”, par contre… On a envie de savoir qui est à l’intérieur: une star qui veut “rester simple”? un gangster fauché? le PDG de Renault?

Attention cependant à rester cohérent et crédible, et à ce que les détails que vous apportez ne détruisent pas la réalité de la scène précédemment construite.

Ex: “Oh, un chien à trois jambes avec un jet-pack russe qui résout des équations différentielles!” Ça a l’air intéressant et marrant comma ça, mais si vous amenez cet élément dans la scène de retrouvailles entre les amoureux que vos partenaires viennent de construire, on risque de vous détester…

Un élément aussi “fort” risque rapidement de devenir le centre d’intérêt de la scène, il vaut donc mieux l’amener suffisamment tôt. Le risque est que la scène se concentre sur l’élément amené et que les improvisateurs oublient de développer la relations entre leurs personnage et l’impact que l’élément amené a sur eux. De plus, si toutes vos scènes parlent de chiens mutants, de dinosaures dépressifs et de grands-mères aux pouvoirs surnaturels, vous devriez peut-être commencer vous poser des questions…

Tags: Astuces

0 responses so far ↓

  • There are no comments yet...Kick things off by filling out the form below.

Leave a Comment