Improviser !

Ecrire, jouer et mettre en scène des histoires, spontanément…

Second City Mainstage - No Country For Old White Men

July 7th, 2008 · 2 Comments

[For English readers, the video below the text is in English. Check it out!]

Je viens d’assister à ma première représentation à Second City et je suis complètement bluffé. Le spectacle, No Country For Old White Men est drôle, intelligent, rapide et varié.

Le spectacle a un thème central: les élections américaines. Des questions sont posées aux candidats qui deviennent un lien entre les différentes scènes présentées. Les scènes auront, ou pas, un lien avec les élections. A ce niveau, il n’y a pas de limite pour ce qui est présenté. Quelques scènes m’ont particulièrement marqué: une séance de team-building avec un ballon prisonnier qui tourne mal, un grand-père horrible avec sa petite-fille qui m’a fait pleurer de rire, un cas de “cyber-bullying”, un mécanicien qui entube ses clientes…

Tout s’enchaine rapidement, on n’a pas le temps de se reposer entre deux scènes. Elles s’enchainent de manière très harmonieuse, les lumières et la musique y jouant un grand rôle.

Beaucoup de techniques différentes que j’ai eu l’occasion de découvrir lors d’atelier y sont utilisées: slapsticks, petite voix… Le chant a une place importante. Certaines scènes sont purement physiques. Là où lorsqu’on tente une technique sur scène en impro sans savoir si elle va être bien reçue par son partenaire ou le public, Second City, qui a l’avantage de présenter un travail écrit à l’avance présente la technique sous son meilleur jour.

Le spectacle est en trois parties: la première présente des scènes, et la deuxième apporte plus ou moins un lien entre elles, même si l fil conducteur des élections est présent du début à la fin. La troisième partie présente des improvisations courtes.

Les improvisations sont basées sur des suggestions du public, chaque scène inspirant la suggestion suivantes. Elles peuvent durer plus longtemps, et évoluer avec des tag-out. Ce soir-là, il y avait deux invités pour improviser, dont un notamment qui a joué sur le film Bhorat. Les improvisations étaient propres, rapides et drôles. J’ai été impressionné par leur écoute sur scène et leur capacité à trouver et renforcer l’énergie de la scène.

Au final, je reste bluffé. Pour moi, Second City mérite à juste titre sa position de premier théâtre de comédie de Chicago voire des États-Unis.

Voila ce qu’en pensent Richie et Greg qui font partie du Program avec moi:

Tags: Voyages · English

2 responses so far ↓

  • 1 vinnyfrancois // Jul 8, 2008 at 9:38 pm

    These entries are great! Keep ‘em coming.

  • 2 Joshua // Aug 22, 2008 at 11:05 am

    ” the kid who is failing school and his dad is giving him high fives for being an ass”

    HahaHAHahaha!!

Leave a Comment