Improviser !

Ecrire, jouer et mettre en scène des histoires, spontanément…

Improvisation théâtrale et entrepreneuriat

November 25th, 2006 · 4 Comments

Un article récent du Financial Times a attiré mon attention (”Don’t get a business degree, get angry”, FT du 15 Novembre 2006). Dans cet article, la fondatrice du Body Shop, Anita Roddick, définit 10 principes essntiels que doivent garder à l’esprit les entrepreneurs. Anita Roddick y défend une certaine vision de l’entrepreneuriat - pour elle, la passion et la motivation, voire l’obstination sont les qualités premières de l’entrepreneur. Une vision qui s’oppose à l’enseignement parfois trop “cadré”, trop “consensuel” des Business Schools et autres MBA. Elle admet bien entendu que les enseignements de telles institutions sont des atouts indéniables pour l’entrepreneur, mais selon elle, ce qui fait l’entrepreneur ne s’apprend pas à l’école.

Quel lien avec l’impro me direz vous?

Tout simplement que parmi les 10 principes qu’elle définit, une bonne partie sont des principes que l’improvisateur cherche constamment à intégrer à son jeu. Par exemple:

 

  • Tell stories (raconte des histoires): l’entrepreneur doit pouvoir se projeter dans l’avenir, et emmener les autres avec lui dans ses histoires. C’est ce que l’improvisateur fait au quotidien.
  • Concentrate on creativity (concentre toi sur la créativité): nul besoin de préciser que la créativité est essentielle en impro. C’est en quelque sorte la matière première de l’improvisateur. Pour l’entrepreneur comme pour l’improvisateur, il faudra parvenir à créer une ambiance où les idées de chacun seront acceptées et écoutées. Les 2 principes qui sous-tendent cette idée en impro sont “Oui, et…” et “Fais en sorte que ton partenaire soit bon”.
  • Measure the company according to fun and creativity (mesure l’entreprise en fonction du fun et de la créativité): comme le dit Anita Roddick, les chiffres ne permettront pas de mesurer cet inquantifiable élément qui rendra l’entreprise unique. Cet même élément qui rend aussi chaque troupe d’improvisation unique.
  • Be passionate about ideas (passionne toi pour les idées): que ce soit pour les siennes ou pour celles de ses partenaires, l’improvisateur croit à 200% à ce qui se passe sur scène. Sur scène, une idée est chérie, c’est un don du ciel, c’est ce qui donne du sens à la scène. Pour l’entrepreneur, il s’agit d’être passionné par son idée, de la mener à son terme, d’aller jusqu’au bout!
  • Believe in yourself and your intuition (crois en toi et en ton intuition): sur scène, il est essentiel d’avoir foi en soi et de croire en sa propre spontanéité. Croire que tout est possible. L’entrepreneur doit pouvoir croire en ses propres idées et transmettre sa passion aux autres.

Finalement, l’improvisateur et l’entrepreneur se ressemblent. Que ce soit sur scène ou dans la vie, ils sont tous deux en train de chercher à accoucher des idées qu’ils ont. L’improvisation ne peut qu’apporter à l’entrepreneur. Ils créent, ils avancent dans l’inconnu sans filet, ils doivent réunir les facteurs nécessaires à l’épanouissement de leurs créativités. Par essence, l’entrepreneur est un improvisateur.

Apprendre à improviser, c’est peut être un des meilleurs moyens d’apprendre à entreprendre.

Tags: Management

4 responses so far ↓

  • 1 Jean-Marc // Feb 18, 2007 at 2:01 am

    Je suis tombé par hasard sur votre message consacré à l’article qu’Anita Roddick a publié dans le FT. J’en ai lu une traduction cette semaine dans “Courrier International” et ai fait le rapprochement avec un autre article sur Philip Rosedale, le fondateur de Second Life. Ne verriez-vous pas, à travers ces deux histoires, se dessiner les contours de profils d’entrepreneurs ?

  • 2 Fanny Grangier // Feb 23, 2007 at 6:35 pm

    J’aime bien l’idée qu’il y a plein de fans d’Anita Roddick dans le monde et que chacun y puise une interprétation différente selon ses propres problématiques. J’ai été très intéressée par votre approche sur l’improvisation.

  • 3 Ian // Mar 10, 2007 at 4:59 am

    Jean Marc,

    Je ne connais pas Philip Rosedale. Pourriez vous m’indiquer où trouver un article intéressant sur lui?

    Effectivement, je pense qu’il y a des profils d’entrepreneurs. Certains sont plus ou moins extravertis, etc… Mais je partage tout de même la vision d’Anita Roddick. Je pense que les entrepreneurs ont tous ce “quelque chose” de particuliers: un mélange de passion, de rage au ventre et d’une envie de “faire” les choses. Ils sont à part…

    Ian

  • 4 Ian // Mar 10, 2007 at 5:00 am

    Fanny,

    Je vous remercie pour votre message. Je serais heureux d’échanger avec vous sur ce sujet. Quelle est “votre” interprétation du message d’Anita Roddick?

    A bientot,

    Ian

Leave a Comment